FM collector Démos

Démos de David Bristow avec modules TX-816, en 1986 ou 1987

Dans ces trois démonstrations, le réalisme est obtenu par la superposition de modules, quelques uns produisant un son d’instrument solo, les autres produisant des nappes.

combinés pour produire des nappes, et l’ajout de modules contrôlés à la pédale de volume qui attaquent (archet ou embouchure) un peu plus vite que les précédents. En jouant avec la pédale et la dynamique de clavier, on obtient un jeu symphonique assez bluffant. La troisième démonstration, en raison de ses pêches de cuivre et du solo, avait tendance à démoraliser les guitaristes, l’un d’eux avait dit en sortant “Alors là, on est morts !”.

 violons En jouant staccato seuls les coups d’archets sont exécutés. La pédale de volume ajoute les violons en nappe bien chaudes, mais le brillant dont la FM est capable produit un équilibre exceptionnel.
 violons et cuivres Cette fois les violons sont en nappes, les cuivres sont ajoutés à la pédale de volume.
 cuivres jazz La FM permet des pêches de cuivres bien grasses ! Le solo, sur la base d’un son de clavinet, tantôt doux tantôt saturé, fit dire à un guitariste, sortant de la démo, “Alors là, on est morts !”.
0 Partages